Semblable au triskèle, le triquetra est fait de trois morceaux de cercles qui se rejoignent. En Irlande chrétienne et dans d'autres région, le triquetra était utilisé pour représenter la Sainte Trinité, mais le symbole lui-même est antérieur au christianisme. Il fut dit que le triquetra était un symbole celtique de la spiritualité féminine, mais il a également été trouvé comme symbole d'Odin dans les terres nordiques. Certains auteurs prétendent que le triquetra païen est le symbole d'une triple déesse, mais il n'existe aucune preuve scientifique d'un lien quelconque entre la déesse trinitaire et ce symbole particulier. Dans certaines traditions modernes, il représente la connexion de l'esprit, du corps et de l'âme, et dans les groupes Païens celtes, il est symbole des trois royaumes de la terre, de la mer et du ciel.

Bien que communément appelé celtique, le triquetra apparaît également sur un certain nombre d'inscriptions nordiques. Il a été découvert sur les pierres runiques du 11ème siècle en Suède, ainsi que sur des pièces germanique. Il y a une forte similitude entre les triquetra et le design scandinave valknut, qui est un symbole d'Odin lui-même. En art celtique, le triquetra est trouvé dans le Livre de Kells et autres manuscrits enluminés, et il apparaît souvent dans la métallurgie et les bijoux. Fait intéressant, le triquetra n'apparaît que très rarement en lui-même, ce qui a conduit certains chercheurs à supposer qu'il fut initialement créé comme dessin de remplissage - en d'autres termes, si vous aviez un espace vide dans votre œuvre, vous pourriez y placer un triquetra!

Parfois, le triquetra apparaît dans un cercle, ou un cercle peut chevaucher les trois pièces.