Cybele, déesse mère de Rome était au centre d'un culte Phrygien assez sanglant et était connue quelquefois comme la Mère de Magna, ou "la grande déesse". Dans le cadre de leur vénération, les prêtres exécutaient des rites mystérieux en son honneur. Très significatif était le sacrifice d'un taureau exécuté dans le cadre d'une initiation au culte de Cybele. Ce rituel était connu comme le taurobolium et pendant le rite un candidat à l'initiation était dans une fosse sous un plancher avec une grille de bois. Le taureau était sacrifié au-dessus de la grille et le sang parcourait les trous dans le bois, douchant ainsi l'initié. C'était une forme de purification rituelle et de renaissance.


L'amant de Cybele était Attis et sa jalousie l'a fait castrer et se tuer. Son sang était la source des premières violettes et l'intervention divine a permis à Attis d'être ressuscité par Cybele, avec l'aide de Zeus. Grâce à cette histoire de résurrection, Cybele est associée au cycle sans fin de vie, mort et renaissance. Dans quelques régions, il y a encore une célébration annuelle de trois jours fêtant la renaissance d'Attis et le pouvoir de Cybele à l'époque de l'équinoxe printanier, appelé le Hilaria.


Comme Attis, on dit que les disciples de Cybele travailleraient dans des frénésies orgiaques et se castreraient ensuite rituellement. Après cela, ces prêtres mettaient des vêtements féminins et endossaient des identités de femmes. Ils sont connus sous le nom de Galles. Dans quelques régions, les prêtresses honoraient Cybele dans les rituels impliquant la musique extatique, en jouant du tambour et en dansant. Sous le commandement d'Augustus Caesar, Cybele est devenu extrêmement populaire. Augustus a érigé un temple géant en son honneur sur le Palatin et la statue de Cybele qui est dans le temple porte le visage de la femme d'Augustus, Livia. Comme l'Empire romain s'est étendu, les divinités d'autres cultures se sont trouvées absorbées dans la religion romaine. Dans le cas de Cybele, elle a endossé plus tard beaucoup d'aspects de la déesse égyptienne Isis.