Divinité suprême de l'Irlande, Dagda est souvent uniquement sous sa forme de pour voyeur fécond. Il est le Dieu de la Connaissance et de la Magie, celui qui peut appeler les morts. Sa massue permet, selon le côté utilisé, de ressusciter ou de tuer. On le rattache souvent aux chaudrons sacrificiels (Gundestrüp, le Graal...) Dans la hiérarchie des Tuatha dé Danann, Dagda incarne la fonction sacerdotale en tant que Dieu-druide.

pc_icon_required.gif Extrait de ce site

Dans la légende irlandaise, le Dagda est une déité qui incarne la figure du père. Il exerce un le pouvoir de tuer et ressusciter les hommes. Le Dagda était le leader des Tuatha de Danaan et Dieu de la fertilité et la connaissance. Son nom signifie "bon Dieu."

En plus de son puissant pouvoir, le Dagda possédait aussi un grand chaudron. Le chaudron était magique et il y avait une provision infinie de nourriture - on disait que la louche elle-même était si grand que deux hommes pouvaient y être couchés. Le Dagda est typiquement peint comme un homme dodu avec un grand phallus, le représentant comme Dieu d'abondance.

Le Dagda incarnait aussi le Dieu de la connaissance. Il était célébré par beaucoup de Druides, parce qu'il accordait la sagesse à ceux qui souhaitaient apprendre. Il avait une histoire avec la femme de Nechtan, Dieu irlandais mineur. Quand son amant, Boann, est tombé enceinte Dagda a provoqué l'arrêt du soleil pendant neuf mois entiers. De cette façon, leur fils Aonghus a été conçu et est né en un jour.

Quand les Tuatha ont été forcé de se cacher pendant les invasions de l'Irlande, Dagda a voulu diviser leur terre entre les dieux. Dagda refusa de donner une terre à son fils, Aonghus, parce qu'il voulait les pays d'Aonghus pour lui. Quand Aonghus vit ce que son père avait fait, il joua un tour à Dagda dans la capitulation de la terre, ce qui entraîna le départ de Dagda sans terre ou ni pouvoir.