Cernunnos, le Dieu Cornu, est au-delà de l'incarnation de la force naturelle. Il représente la fécondité ainsi que la régénération de la vie. Le serpent à ses côtés incarne la mort ainsi que la vie après la mort. Représenté sous la forme d'un vieil homme, c'est la "force tranquille". C'est le gardien des portes de l'autre monde (Annwn). Image de la fécondité, il représente le cycle de la vie et donc de la mort. Il est parfois représenté avec un visage triple. Il est parfois assis en tailleur, à la façon bouddhique, ce qui suggérerait une origine indo-européenne. Il fut aussi assimilé à Gwynn au pays de Galles,à Herne et à Pan.


Cernunnos suit le cycle de la vie: il apparaît à Yule, s'unit à Beltane et meurt à Litha. On l'invoque aussi à Samhain, au moment où le voile entre les deux mondes se soulève.


Le 1er novembre


En ce jour, les Celtes célébraient Cernunnos en faisant des talismans de protection. Le Dieu Cornu perd alors ses cornes et part dans le monde souterrain.


Symboles:

  • le torque avec lequel il est parfois représenté.
  • les bois de cerf
  • chaudron de nourriture ou sac de pièces comme symbole d'abondance


Prière druidique à Cernunnos


Grand cerf aux cornes d’or,

Maître de la vie et de la mort

Coureur des landes et des bois

Accepte nos offrandes

Roi de la forêt

Seigneur des chênes des ifs et des bouleaux

Divin hôte de nos halliers

Accorde nous tes bienfaits

Nous sommes fiers d’être tes enfants

Accorde nous tes bienfaits !

Tout comme au chêne et aux sangliers

Ô Maître de la Nature,

Guide tes fils au cœur pur

Vers la clairière qui les attend

Sous les trois rayons d’or du soleil invaincu

Au cœur ultime de la foret

Et accepte les offrandes de leurs mains !

Awen !


(Source de la prière: LuxSanctuary)