Commencez par préparer votre chaudron en plaçant à l'intérieur un peu d'alcool à brûler (alcool dénaturé) ou une bougie rouge. Placez-le au centre de l'autel ou devant l'autel s'il est trop volumineux. Si vous célébrez le rituel en plein air, préparez un feu à l'intérieur du chaudron qui sera allumé pendant le rituel.

Dressez votre autel. Allumez les chandelles et l'encens, puis projetez votre cercle magique.

Invoquez la Déesse et le Dieu. Placez-vous debout devant le chaudron et regardez fixement à l'intérieur de celui-ci en prononçant ces paroles :


Malgré le sommeil qui enveloppe le monde, 

malgré la morsure du vent glacial, 

malgré la magie abondante et serrée, 

je ne m'attriste pas; cela aussi passera.


Allumez le feu à l'intérieur du chaudron (ou la chandelle) avec des allumettes à longue tige. Lorsque la flamme jaillit, dites :


J'allume ce feu en ton honneur, Déesse Mère.

Tu as extrait la vie de la mort, la chaleur du froid.

Le soleil vit à nouveau, la lumière va croissant.

Bienvenue à toi, Dieu du Soleil aux éternels retours !

Je te salue Grande Mère !


Faites lentement le tour de l'autel et du chaudron en marchant dans le sens des aiguilles d'une montre. Répétez ce chant pendant quelques minutes :


La roue tourne, le pouvoir brûle.


Méditez sur le soleil, sur les énergies secrètes qui restent en sommeil pendant l'hiver, non seulement dans la terre, mais également en vous. Envisagez la naissance non comme le début de la vie, mais comme son prolongement. Accueillez le retour du Dieu.

Au bout d'un certains temps, revenez prendre place devant l'autel et le chaudron où brûle la flamme et dites :


Ô Dieu du Soleil, je salue ton retour.

Puisses-tu éclairer la Déesse de tous tes feux !

Puisses-tu éclairer la terre de tous tes feux,

Répandre des semences et fertiliser le sol.

Sois comblé de grâces,

Ô réincarnation du Soleil !


N'oubliez pas de remercier la Déesse et le Dieu et de fermer votre cercle magique.