voir aussi : Mars, Tyr, Thor


Arès, fils de Zeus et d'Héra, est le dieu de la guerre, de la brutalité et du combat. C'est un être violent, peu apprécié des grecs.

La guerre de Troie illustre son combat avec Athéna. S'opposant tous deux, Athéna représente la victoire glorieuse, l'aspect lumineux et brave du combat tandis qu'Arès représente le côté sombre, destructif. Contrairement à sa rivale, il n'hésite pas à prendre part aux combats. Son équivalent romain, Mars, était quand à lui très aimé.

Dans les écrits d'Homère, les rapports fraternels d'Arès et d'Aphrodite deviennent plus tard amoureux et adultères. Elle lui donnera trois descendants : Harmonie, Déimos et Phobos. Emprisonné avec sa maîtresse par Héphaïstos, il devra fuir et trouver refuge en Thrace.

Il existe peu de lieux de cultes dédiés à Arès, le plus important étant en Thrace. Il est parfois vénéré avec Aphrodite.


Attributs : la lance, la torche et le casque