Le Petit Peuple

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sabbats › la roue de l'année

Fil des billets

samedi, mai 12 2012

Mai

Lire la suite...

samedi, septembre 4 2010

Mars


Lire la suite...

mardi, juin 29 2010

Janvier

  • source: www.chalicecentre.net/january.htm
  • traduction et adaptation: Lunia / lepetitpeuple.fr

Hail reign a fair maid with gold upon her chin, Open up the East Gate and let the New Year in! - chant joyeux gallois

Le mois qui conduit au Nouvel An est un nouveau départ et quel meilleur endroit pour commencer qu'à la maison ? Dans la tradition écossaise, la famille est venue ensemble pour nettoyer rituellement et bénir leur maison avec l'eau bénie et l'encens. Rassemblez votre troupe pour un nettoyage de printemps de préférence entre minuit et l'aube, vers la fin du premier cycle de la lune. Si c'est impossible, utilisez l'eau de source embouteillée d'une source pure.

Si vous vivez avec d'autres personnes, formez un cercle autour de votre cheminée ou d'une grande bougie. Aspergez l'eau dans le sens horaire dans chaque pièce et autour de la maison.

Un assainissement peut être fait par l'eau seule. Mais vous pouvez aussi utiliser l'encens de genévrier, comme c'était la coutume en Ecosse. Cela ne devrait pas être trop dur à trouver, étant une plante de jardin populaire autant que sauvage dans beaucoup de parties du monde. La coupe de quelques brins peut être faite la nuit auparavant ainsi que le séchage. (Pour brûler mieux, sèchez les sur le foyer, sur des couches de journal ou suspendus dans un endroit sec pendant quelques jours ou semaines.) Quand vous les allumez, entourez les d'un support pour recueillir les cendres. Utilisez votre main ou une longue plume et éventez la fumée autour de chaque membre du ménage à tour de rôle, prenez-le ensuite à chaque pièce(chambre) et soufflez dans les quatre coins de la pièce.

Pour une bénédiction de maison encore plus simple, allumez une bougie blanche et déplacez lentement la flamme dans le sens horaire autour du seuil, du foyer et des quatre coins de chaque pièce en récitant cette bénédiction des Hébrides, qui invoque la déesse, Bridget du Hearthfire :

  En mai Bridget offre sa bénédiction
  En la maison qui est ici
  De crête et et de cadre,
  Tant pierre que poutre.
  Tant argile que clayonnage;
  Tant toit que fondation;
  Tant fenêtre que bois de construction;
  Tant pied que tête;
  Tant homme que femme;
  Tant femme qu'enfant;
  Tant jeune que vieille;
  Tant jeune fille que jeune.
  Beaucoup de rire,
  Beaucoup de richesse,
  Beaucoup de personnes,
  Beaucoup de santé,
  Soyez toujours ici.''

( Légèrement adapté de la collection : Carmina Gadelica par Alexander Carmichael)

Février

Come in, Brigit, you are a hundred times welcome! - Irish invocation

   source: www.chalicecentre.net/january.htm
   traduction et adaptation: Lunia / lepetitpeuple.fr

A nouveau, il est temps d'accueillir le début du printemps et le festival de la Jeune mariée, la Déesse qui apporte la Lumière et la Vie à la terre. Les anciens Celtes l'ont appelé Imbolc, le temps où les nouveaux agneaux naissent, où la Terre commence à dégeler et où d'une façon incertaine et fragile la verdure apparaît du sol nu. Cette apparition miraculeuse dans la lumière est un des thèmes majeurs du sabbat, qui est devenu plus tard la Chandeleur, la Fête des Bougies. Une vieille légende écossaise nous dit que c'est le temps où la Jeune mariée apparaît sur la Terre, de même que dans le mythe grec, à cette époque de l'année comme la partie des mystères éleusiniens*, le moment où la déesse Perséphone est sortie des Enfers et est retourné sur Terre encore une fois.

Ces mythes marquent non seulement le retour de Printemps sur la terre, mais aussi le retour de l'Âme - traditionnellement dépeinte comme féminin - de son logement dans l'obscurité de l'esprit subconscient. Dans le monde occidental, nous avons tendance à devenir si attachés aux aspects matériels que l'âme est oubliée la plupart du temps - bien que nous ne nous sentions jamais vraiment chez nous sans cette connexion. À l'aube de l'âge moderne, un poète a écrit que "les affaires sont maintenant à la taille de l'âme." Ses mots sont encore plus vrais aujourd'hui : avec les crises s'intensifiant, dans ce monde de guerres, de réchauffement climatique, il est maintenant temps de se réveiller sur ce que chacun d'entre nous est appelé à faire pendant notre temps sur Terre, apparaître dans une vie qui prend feu de la flamme de l'âme de chacun d'entre nous.

Quand l'humanité écoute la voix de l'âme, plutôt que d'être séduit par la fascination d'une culture déterminée par le consommateur, alors l'Âme du Monde, l'Anima Mundi, apparaîtra aussi, comme la Jeune mariée ou Perséphone, des profondeurs de la Terre où il a été caché et son long éloignement du genre humain sera fini. C'est la vraie signification cachée derrière la Quête du Graal, un symbole du Divin Féminin qui a été retiré du monde quand notre désir insatiable de dominance l'a transformé en Terre désolée. Pour que le Graal soit trouvé, pour que la Terre désolée soit reconstituée, nous devons apprendre à devenir des co-créateurs en partenariat avec toutes les Intelligences de Vie de notre planète : homme, animal, féerie...

Candlemas est marqué par l'éclairage de bougies pour orner les longues nuits de février. Cela nous donne aussi une occasion de rallumer notre propre flamme intérieure sur le lieu saint de l'âme. Allumez donc votre propre bougie de saison et comme vous le faites, visualisez cette flamme minuscule comme l'étincelle d'Une Lumière qui brille par tous les mondes. Sentez alors votre propre flamme intérieure dans votre cœur et sachez que vous, aussi, êtes une étincelle aux yeux des Divins. Aspirez la paix de cette connaissance et écoutez votre âme vous disant comment vous réveiller dans la Lumière en cette année naissante.

  • relatif à Eleusis, port de Grèce.